Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.3
Scénario 8
Images 8.5
Emotions 7.5
Suspense 6
Musique 7.5
Acteurs 7.5
Originalité 8

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Solaris

Date de sortie

France : 27 Février 1974

Apprécié pour

Studio

1972
Nationalité : Russie

Budget : 1 000 000 RUR
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Relabim le 20-10-2014
La planète Solaris, recouverte d'un océan, a longtemps intrigué les chercheurs qui y ont installé une station. Faute de résultats concluants, le docteur Kris Kelvin, un homme bouleversé par le suicide de sa femme, y est envoyé afin de définir s'il faut fermer la station ou non. Sur place, il découvre l'équipe du laboratoire spatial pris par une folie à laquelle il risque de succomber lui-même.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Octave2Methylene le 27-05-2015
" Tu vois - je t'aime. Ça veut dire quoi ? L'amour est un sentiment que l'on vit, mais qui reste inexplicable. Ce n'est pas comme l'idée, qui l'est toujours. Or tu aimes ce que tu pourrais perdre. Toi-même... une femme... ta patrie. À ce jour, l'humanité, la Terre n'ont toujours pas accès au véritable amour. Et nous sommes si peu ! Quelques misérables milliards ! Et si nous étions ici pour cela, pour ressentir pour la première fois que les humains ont vocation d'amour ?"

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Octave2Methylene le 2015-05-27 15:14:12 Editer
La thématique centrale du film est bâtie autour de la limite de la compréhension humaine. Un sujet que Stanislas Lem (l'auteur du livre éponyme) avait également développé dans un autre roman (plus proche de la thèse universitaire que de de la science-fiction d'ailleurs, mais néanmoins passionnant si l'on apprécie ce style): "La voix du maitre". Ici, il s'agit de la rencontre impossible entre une créature pensante et agissante, et l'équipe de scientifiques chargés de l'étudier. On retrouve dans le scénario les éléments récurrents à l’œuvre de Tarkovski, l'humain se découvrant étranger à lui-même, obligé de chercher une issue à sa frustration dans un au-delà des mots et des idées. L'évolution psychologique du héros est passionnante, et le film, sans délaisser les questionnements chers au réalisateur, reste fidèle au roman. Solaris est un grand film métaphysique, ce que ne sera pas le remake de Soderbergh qui en occultant totalement cette dimension, en gomme absurdement tout espèce d'intérêt.