Lire la suite...
Activité récente
  • 01-06 ajouté par sadiotto (Mes envies)
  • 21-05 ajouté par Mutamorphose (Liste de bronze)
  • 20-05 ajouté par ewigkeit (Mes envies)
  • 20-05 ajouté par CamilleC (Liste de bronze)
  • 17-05 ajouté par Mdmoon (Liste d'Or)
  • 16-05 ajouté par Bennet (Mes envies)
  • 10-05 ajouté par Mimi (Liste d'Or)
  • 06-05 ajouté par Balou (Mes envies)
  • 19-04 ajouté par Lu08 (J'ai vu aussi)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7
Scénario 6.9
Images 7.6
Emotions 6.9
Suspense 6.1
Musique 6.6
Acteurs 8
Originalité 6.8

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 6 20 ans
Liste d'Or 31 18 ans
Liste d'argent 23 18 ans
Liste de bronze 32 18 ans
J'ai vu aussi 44 19 ans
Mes envies 102 18 ans
Je n'ai pas apprécié 9 17 ans
Ma PAV(pile à voir) 31 17 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Grace de Monaco

Date de sortie

France : 14 Mai 2014

Apprécié pour

Studio

2014
Nationalité : Français , américain , belge , italien

Budget : 30 000 000 €
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par bibiche7717 le 22-12-2013
Biopic de Grace Kelly, devenue princesse de Monaco, sur fond de crise politique et financière entre la Principauté et la France du général de Gaulle en 1962.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par yanglol le 27-05-2014
"N'oubliez pas très chère, veillez à toujours rester dans le champ."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par chachouna le 2014-05-17 18:32:42 Editer
chachouna Or
Que dire de ce film tant polémique?
C'est la question que je me suis posée à la sortie de la salle de cinéma, très vide, à ma grande déception. En effet, à ma grande déception. Car après avoir vu ce film, j'ai du mal à comprendre les critiques ou les huées des journalistes.

La famille Grimaldi craignait qu'on voit en la personne de Rainier un homme autoritaire, qui étouffait sa femme.

Tout au long du film, je n'ai vu qu'un couple amoureux, qui traversait certes un passe difficile mais qui s'aimait. Pas une seule fois je ai vu le prince lui interdire de jouer ce film.
Spoiler(cliquez pour révéler)
A un moment, c'est vrai qu'il lui a demandé d'y renoncer, mais il s'est résigné.

J'ai vu dans la personne du Prince Rainier un homme maladroit, qui ne savait pas forcément s'y prendre avec sa femme, mais qui l'aimait et qui ferait tout pour elle, comme
Spoiler(cliquez pour révéler)
le témoigne la scène du coup de poing.
On voit Grace malheureuse car elle ne savait pas comment faire pour s'intégrer, sans que Rainier y soit pour quelque chose, car il ne voulait que son bonheur. Et à la fin, elle a sut s'intégrer. Elle en sort triomphante.

L'histoire serait basée sur des éléments erronés.

Quels éléments? Comme je ne connais pas très bien l'histoire de la principauté, je suis allée fouiner dans les bouquins d'histoire pour en avoir le coeur net. Alors bien sur que ce n'est pas au détail près, mais je trouve que le biopic est assez fidèle à la réalité. L'histoire autour de la trahison
Spoiler(cliquez pour révéler)
d'Antoinette
est vérédique et je ne vois pas quels éléments ils ont changé sur la crise avec la France.

En conclusion, la seule critique que j'élèverais est à propos de la bande-annonce... C'est cette dernière qui est à blâmer. Pas le film. En effet, la bande annonce présente le Prince Rainier comme un homme sans coeur et autoritaire, alors que dans le film, il est à l'opposé.
De plus, la bande annonce nous induit en erreur sur plusieurs éléments d'intrigue, qui font que lorsqu'on découvre le film, on peut facilement se demander si c'est on ne s'est pas trompé de salle.

En conclusion, je trouve que ce film est un magnifique hommage au Prince Rainier et à la Princesse Grace. J'ai passé un très bon moment et j'ai changé d'avis sur la principauté monégasque. Pour moi, je la trouvais dérisoire et ridicule avec les scandales autour du Prince Albert. Mais là, j'ai beaucoup de respect pour ses parents car en me renseignant un peu plus, j'ai vu à quel point ils étaient aimés et dévoués à leur peuple.

Ce film a changé ma vision de la principauté, j'espère qu'elle changera aussi la vôtre.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Sophora le 2016-01-13 23:40:56 Editer
Sifflé, critiqué... « Grace de Monaco » a fait une espèce de bide lors de sa sortie et surtout lors de sa diffusion au Festival de Cannes. Descendu par les historiens, certains critiques mais aussi la famille Grimaldi, le film semblait très mal parti. Réalisé par Olivier Dahan, à qui on doit déjà le très célèbre « La Môme » pour lequel Marion Cotillard a gagné un Oscar et le statut de célébrité outre-atlantique, cette nouvelle création a suscité toute une polémique en raison des choix scénaristiques de ses auteurs, lesquels ont décidé de faire travailler leur imagination au détriment de la véracité historique. Accusé de détourner les faits, d'avoir presque sorti un film de propagande, ce n'est cependant pas l'impression que ce long-métrage m'a laissée. La vraie raison de cette polémique est la simple question du « peut-on montrer ce qu'on veut au cinéma ? ». Il ne faut pas se leurrer car, comme l'a très explicitement dit Olivier Dahan, « Grace de Monaco » n'est de toute évidence pas un biopic, il n'a donc aucune obligation d'être fidèle à la réalité.
Le genre de la fiction historique est un genre extrêmement délicat dans lequel « les personnages s'y mêlent à ceux de la fiction d'une façon que j'espère agréable » comme l'écrivait Juliette Benzoni pour qui ce genre a toujours été très familier. Ce qui va définir plus en profondeur l’œuvre en question, c'est par conséquent le dosage entre faits et imagination qui y aura été fait : le biopic est une fiction historique avec un peu d'imagination et davantage de faits, alors que la fiction historique pure n'est quasiment qu'imagination. Mireille Calmel, Juliette Benzoni, Philippa Gregory... voire même Alexandre Dumas, ces auteurs ont participé à rendre populaire ce genre mais le sujet de leurs fictions (comme des adaptations cinématographiques et télévisuelles qui en ont été faites) portait sur une toute autre époque que celle que présente Olivier Dahan et son « Grace de Monaco ». Au fond, la fiction historique dérange moyennement quand elle porte sur un passé assez lointain que ce soit l'Antiquité avec le « Cléopâtre » de Mankiewicz (avec Elizabeth Taylor dans le rôle titre), le Moyen Âge avec Robin des Bois, la Renaissance avec les différentes adaptations des aventures de la famille pontificale des Borgia, l’Époque Moderne avec les Trois Mousquetaires, la Révolution Française avec le « Marie-Antoinette » de Sophia Coppola (avec Kirsten Dunst dans le rôle éponyme) jusqu'à la Seconde Guerre mondiale avec « Inglorious Basterds » de Tarantino. La fiction historique se glisse dans toutes les époques, se place comme par miracle dans un espace laissé vide ou défie toutes les lois de la logique pour se faire cette place. L'exactitude des faits n'est pas possible, ce qui est adapté n'est jamais la vérité quand ce sont des acteurs qui sont chargés de la reproduire. L'important dans une fiction historique est de rester l'auteur malgré les contraintes que ce genre impose, d'inventer les plus infimes détails d'une histoire dont les vérités générales sont déjà connues. En ce sens, « Grace de Monaco » rentre parfaitement dans la catégorie des fictions historiques pures.
Bien sûr, je suis toujours la première à relever les erreurs historiques, ou bien mythologiques quand il s'agit de films comme « Les Immortels » ou « Le Clash des Titans » mais c'est avant tout parce que les auteurs oublient jusqu'à l'essence même de la fiction historique (ou mythologique) : le concept. Si la vérité ne peut survivre dans cet univers, c'est le concept qui doit le faire. En l'occurrence, prendre le nom d'un personnage mythologique pour le coller à un personnage fictif sans aucun rapport, c'est tuer le concept. Mais c'est quelque chose que « Grace de Monaco » parvient à éviter : le concept de l'actrice de cinéma, devenue membre de la royauté, faisant face aux difficultés de cette vie à laquelle elle n'était pas préparée au sein d'une crise étatique, ce concept donc passe très bien. Néanmoins, je dois admettre qu'il n'est pas très crédible pour l'épouse d'un chef d’État de ne pas connaître la langue, les traditions et les usages de son pays d'adoption après six années de mariage. Sans compter que la vraie Grace Kelly avait réussi cet exploit en quelques mois à peine... mais les erreurs se glissent elles aussi partout.
Ayant écarté la critique du détournement historique, passons au film ! « Grace de Monaco » n'est pas un chef d’œuvre, mais à mes yeux il ne méritait pas non plus une telle polémique. En tant qu’œuvre cinématographique, c'est relativement bon. Les plans sont pensés de manière intelligente, l'éclairage, les costumes, le rythme... la réalisation est très satisfaisante. Au niveau des acteurs, je n'ai pas vraiment de critique à faire, je les apprécie beaucoup pour le reste de leur filmographie, leur jeu ici n'est pas réellement à remettre en question. Là où j'ai plus de mal, c'est avec le scénario. Certes, le film fait passer le temps, mais il peut devenir incroyablement niais. Le personnage de Grace m'est vite devenu insupportable, j'en étais soulagée de savoir que la princesse n'était pas réellement comme cela. Nous sommes tous conscients que les contes de fées n'existent pas, tout comme Grace. Néanmoins, ses réactions face à la tournure que prennent les événements sont celles d'une jeune damoiselle en détresse, personnage typique du conte pour enfants, qui semble vivre dans un monde d'arc-en-ciels, de licornes, de poneys qui volent et de jolis papillons très colorés qui vous font des bisous lorsqu'ils se posent sur votre épaule. L'image de la princesse Grace en super-héroïne qui vient à la rescousse de Monaco et de son prince est un peu trop exagérée, le discours qu'elle tient à la fin est le résumé même de ce que le personnage a été tout le long du film : une petite boule d'amour et de tendresse dans un monde de brutes, ou devrais-je dire le monde réel. Pourquoi la guerre ? Pourquoi la faillite ? Pourquoi le blocus ? Grace est tellement « guimauve » que le spectateur a très envie de la secouer durant toute la seconde moitié du film.
Grace n'est pas le seul personnage à avoir été mal écrit. Son attitude de sainte permet de faire une très légère comparaison avec celles de ses compagnes de la Croix-Rouge, lesquelles ne sont visiblement pas très emballées à l'idée de participer à des actions caritatives et ne pensent qu'à organiser leur grand bal annuel. C'est tellement agaçant de voir un film dans lequel la protagoniste porte le panneau « Adorable gentille » autour du cou et s'entoure de personnages portant les pancartes « Futiles et égoïstes seconds rôles ». On retrouve le manichéisme à l'américaine que j'aime tant... et si vous avez saisi l'ironie de cette dernière affirmation, je vous en félicite.
Globalement, le film n'est pas si mauvais. En le considérant comme une fiction, en faisant abstraction de la réalité historique, on peut le regarder et se laisser divertir en toute tranquillité. Néanmoins, je reste déçue par la niaiserie du personnage principal. Le résultat est potable, même si ça ne casse pas trois pattes à un canard. En tous cas, ça reste meilleur que « Diana » pour moi.
Par sylvains7 le 2015-09-03 08:41:12 Editer
Le sujet aurait pu donner un film passionnant. Malheureusement, on trouve souvent le temps long sur le Rocher. Manque de rythme, manque d'émotions, le résultat n'est guère probant. Miss Kidman ne nous fait rien ressentir, froide comme un glaçon, les autres non plus d'ailleurs. On passe à coté d'un grand film.
Par tiphaine-93 le 2015-05-23 22:07:37 Editer
J'ai bien aimé ce film, pas tant pour l'histoire qui n'était pas très intéressante mais surtout pour les acteurs qui ressemblent vachement à la famille royale et pour le cadre somptueux qu'est Monaco.
Par Merytamon le 2015-05-14 13:30:48 Editer
Pas mal du tout, un biopic réussi qui parle surtout de la difficulté pour la princesse de laisser sa vie d'actrice derrière elle et de s'adapter à la vie princière du Rocher, au côté d'un prince qui n'est pas toujours très attentif. Nicole Kidman est lumineuse et réussi le pari de se fondre littéralement dans la peau de Grace Kelly, bravo également aux autres acteurs. Je n'ai pas trouvé personnellement qu'on ne faisait que survoler l'intimité de ce couple princier, au contraire pour moi qui ne connais pas beaucoup l'histoire de Monaco j'ai appris beaucoup de choses.
Un film a voir au moins une fois :)
Par zoeyalanis le 2015-03-09 07:40:04 Editer
Sympa, mais sans plus. Je m'attendais à quelque chose de mieux. Quelque chose de plus intime. Le spectateur reste à la surface de ce couple mythique sans jamais vraiment rentrer dans leur intimité, c'est dommage.
Par ultralovence le 2015-02-04 14:43:18 Editer
ultralovence Or
J'ai adorés ce film, il m'a beaucoup touché. Le discours de Grace vers la fin est trés poignant, j'ai adorés.
Par sofi83 le 2014-12-30 15:43:32 Editer
Nicole Kidman est évident une bonne actrice, très belle ! Elle y incarne superbement Grace Kelly !
Je m'attendais à autre chose !
Je ne comprends pas du tout pourquoi il y a eu autant de polémique sur ce film ! Il n'y avait pas de quoi ! Tous les personnages ne sont aucunement dénigrés et encore moins le couple princier !
Par Lena10 le 2014-12-12 13:01:02 Editer
Je ne connais pas du tout l'histoire de Monaco et elle ne m'intéresse pas plus que ça contrairement à celle du Royaume-Uni où je m'intéresse à la famille Royale. Néanmoins ce film m'intriguait car il parle d'une femme normale devenue Princesse, que j'aime l'histoire de la France, du monde et que Nicole Kidman est une actrice hors pair. Et bien j'ai été étonné ce film est vraiment bon bien mieux que le biopic sur la Princesse Diana et de toute évidence Grace Kelly méritait vraiment son titre de Princesse, une femme d'exception. Un film à voir au moins une fois.
Par Debby le 2014-12-09 22:57:45 Editer
Debby Or
Et bien malgré toutes les critiques négatives qui ont été faites à son encontre, j'ai trouvé ce film magnifique et très captivant. Le rôle de Grace Kelly est admirablement bien interprété par Nicole Kidman et les décors sont époustouflants.

Et puis, l'histoire est très bien mise en scène et réalisée au point que je ne me suis pas ennuyée une seconde. Ce film m'a également permis d'en apprendre un peu plus sur Monaco, Grace Kelly et Rainier même si je me doute qu'il y a des éléments/évènements qui ont été inventés ou modifiés pour les besoins du film.
Par Hazza le 2014-08-11 18:19:53 Editer
Un très beau film ! Malgré toutes les critiques négatives que je n'arrive d'ailleurs pas à comprendre, ce film est magnifique avec de très bon acteurs et une mise en scène magnifique