Lire la suite...
Activité récente
  • 01-08 ajouté par AmethysteO (Liste de bronze)
  • 28-07 ajouté par Laurie-AD (Ma PAV(pile à voir))
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.4
Scénario 7
Images 7.6
Emotions 7.1
Suspense 7
Musique 7
Acteurs 7.8
Originalité 7.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 6 21 ans
Liste d'Or 15 19 ans
Liste d'argent 9 19 ans
Liste de bronze 7 19 ans
J'ai vu aussi 13 20 ans
Mes envies 22 19 ans
Je n'ai pas apprécié 1
Ma PAV(pile à voir) 7 20 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

La Confession

Date de sortie

France : 8 Mars 2017

Apprécié pour

Studio

2015
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par louness le 22-01-2017
Sous l’Occupation allemande, dans une petite ville française, l’arrivée d’un nouveau prêtre suscite l’intérêt de toutes les femmes... Barny, jeune femme communiste et athée, ne saurait cependant être plus indifférente. Poussée par la curiosité, la jeune sceptique se rend à l’église dans le but de défier cet abbé : Léon Morin. Habituellement si sûre d’elle, Barny va pourtant être déstabilisée par ce jeune prêtre, aussi séduisant qu’intelligent. Intriguée, elle se prend au jeu de leurs échanges, au point de remettre en question ses certitudes les plus profondes. Barny ne succomberait-elle pas au charme du jeune prêtre ?

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par DarkTales le 2017-08-02 10:13:26 Editer
J'avais un peu peur du thème du film sur la foi mais en fin de compte les deux heures sont passé très vite. Romain Duris nous envoûte tout le long avec sa voix, par contre un peu sceptique sur Marina Vacth qui est un monocorde dans son jeu (même si j'aime bien sa froideur), un rapport de force entre les deux qui cache une abondance de sentiments contradictoires. Une bonne réalisation, sobre, très réussie.
Par Annelysegb le 2017-07-24 02:13:41 Editer
Ce film est une merveille à l'état brut. Il nous emmène au delà de nos esprits, il nous fait penser, composer avec nos idées reçues mais aussi avec ces idées que nous avons acqui au fil du temps. C'est une histoire d'amour d'une pureté nouvelle. Il y a des limites religieuses mais l'amour les surpasse balayant ces rites. Les dialogues sont bons comme les acteurs. Le film est une merveille silencieuse : même lorsque le silence se fait sentir lors qu'elle scène, la pureté l'efface nous faisant nous poser des questions pour une fois intelligentes et philosophiques ! Ce film mêle La Seconde Guerre mondiale, la résistance, les conditions de vie des populations dans les villes occupés au Nord de la France. Beaucoup de thèmes sont présents et représentés correctement et avec respect et grace. Alors si vous voulez être porté par de l'apaisement, de la beauté et de la passion, regardez ce film !
Par alienor57 le 2017-04-01 04:45:35 Editer
Le film se déroule durant la seconde guerre mondiale ou se n'était pas évident de survivre. Surtout que le film est le déroulement d'une dame qui se confesse à l'"aubre de son décès.
Je l'ai trouvé très bien et les acteurs ont admirablement bien joué leur rôle.
De plus ce film ne dure que 2 h.
Par DrunkenSailor le 2017-03-09 22:13:02 Editer
Je crois que je me suis jamais autant emmerdé dans une salle de cinéma, j'ai eu l'impression que le film faisait 3h, une horreur.

Et pourtant le film est pas techniquement mauvais, c'est bien réalisé la photo est jolie.. mais déjà j'ai un premier problème avec le jeu des acteurs.
Marine Vacht est effroyable, pas une once d’émotion, un visage figée comme si il était de plâtre, et surtout ce timbre de voix dégueulasse qui a l'air de t'allumer même si elle te demande du sel.
Et même Romain Duris que j'aime plutôt en général, a ce timbre de voix aguicheur, en plus d'avoir un regard parfois vraiment creepy.

Et le film n'est que ça en fait, un jeu de seduction malsain entre cette bonne femme antipathique qui veut pecho le curé, et le curé qui veut la convertir. Le truc c'est que tout sonne faux du coup, chacune de leur conversation ressemble a une tentative de manipulation, c'est hyper froid.

Également, le rythme est tellement mou. Il se passe pas grand chose et ça traine, ça accumule les silences, et les dialogues sont récité avec une mollesse abrutissante.

Et ce qui achève le film pour moi, c'est que c'est un message catholique assez évident et grossier. Oui c’était prévisible, et j'ai rien contre. Sauf que j'abuse surement a peine mais vraiment le personnage du curé est insupportable de conviction, l'air du mec qui sait qu'il a raison et que toi t'es juste une sous merde. Ce qui nous fait deux personnages principaux hyper antipathique dans un film au rythme mou comme un flan, ça a été un supplice pour ma patience