Films
50 671
Membres
25 568

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Portrait de la jeune fille en feu



Description ajoutée par Priscil 2019-10-05T19:23:36+02:00

Synopsis

1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d'Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d'épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d'elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.

Afficher en entier

Classement en cinéthèque - 165 spectateurs

réplique

Réplique ajouté par Candles 2020-06-19T19:35:58+02:00

Vous dites surtout que de temps en temps, je serai consolée.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Certes ce film n'est pas parfait. Certaines transitions sont parfois trop brutales, on a l'impression d'être stoppé au milieu de l'action. On pourrait regretter l'absence quasi totale de musique au profit des bruits de la nature, si cette même absence ne servait pas à mettre en avant la scène qui donne son nom au film. À vrai dire, après avoir vu le film, je ne me vois pas rajouter de la musique dessus.

Et pourtant, ses qualités surpassent largement ses défauts. J'ai trouvé la photographie très belle, avec le motif du feu qui revient tout au long du film. Le recours aux mythes grecs est utilisé de manière très habile.

Les deux personnages sont, je trouve, aussi attachantes l'une que l'autre, j'ai adoré voir leur évolution et celle de leur relation. Leur histoire en elle même est d'ailleurs très touchante (j'avoue, mes mouchoirs en ont eu marre de moi pendant les dernières vingt minutes du film).

De plus, même si le film se déroule en 1770, il aborde des thématiques actuelles telles que la place de la femme dans la société, l'avortement (on serait tenté de dire la cause LGBT mais pour moi ce n'est pas le sujet du film).Spoiler(cliquez pour révéler)Et enfin, introduire la mort de la soeur au début du film fait qu'on a quand même des petits coups de stress quand Héloïse disparaît à deux reprises vers la fin, on sent la panique de Marianne.

En bref, c'est un film qui ose, et qui réussit très bien ce qu'il entreprend. Je pense que s'il n'avait pas eu de récompenses, je n'aurais probablement jamais entendu parler de ce film, et je serais clairement passée à côté de quelque chose ! N'hésitez plus, foncez le regarder et profitez du moment. Spoiler(cliquez pour révéler)Et quand c'est fini, ne regrettez pas, souvenez vous ;)

Afficher en entier

Bande annonce

Vidéo ajoutée par Priscil 2019-10-05T19:20:25+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Céline Sciamma s'essaye au film en costume, j'avoue que sur le papier, je n'étais pas certaine d'aimer. J'avais un peu peur qu'elle vienne imposer son style et les thèmes qui lui sont chers, sa modernité finalement, dans un univers on ne peut plus classique, où ça semblerait un peu déplacé ou artificiel. Et au final pas du tout. Elle propose au contraire un film très doux et délicat, avec une lenteur assumée, souvent silencieux, qui permet vraiment de poser la situation, les personnages et de les faire évoluer de façon tout à fait crédible.

Sur ce point, le film m'a beaucoup plu, mais plus largement, c'est tout le travail de réalisation et technique qui m'a plu. On parle souvent de "male gaze", certains font toujours semblant de pas comprendre, bah ici vous avez le parfait contre-exemple. Ça n'empêche en rien de montrer des sentiments, de l'émotion, des femmes, et même des femmes nues, mais c'est fait d'une façon sensuelle, tendre, élégante, respectueuse et surtout jolie. La photographie est magnifique, les cadrages sont précis, rappellent tantôt La Leçon de piano, tantôt des tableaux de maître (même si à mes yeux La leçon de piano est aussi un tableau de maître). Les décors manquent peut-être un peu de richesse, mais restent tout à fait crédibles, tout comme les costumes. La quasi absence de BO peut être parfois un peu perturbante, et renforce je pense la lenteur du film - ce qui ne plaira pas à tout le monde. Mais en revanche il y a tout de même un très beau son, et des bruits de fond qui meublent parfois bien les scènes (le bruit du vent, de l'océan, d'un feu dans la cheminée, des pas sur le parquet,...).

Puis bien sûr, comment parler de la dimension technique du film, sans parler de la direction d'acteurs ? Ou plutôt en l'espèce de la direction d'actrices. Adèle Haenel, qu'on sait déjà être une excellente actrice, est en très grande forme ici. Spoiler(cliquez pour révéler)La scène finale est bouleversante. Je connaissais personnellement moins Noémie Merlant. A vrai dire je ne l'ai vu que dans un seul film (Le ciel attendra) où je l'avais trouvé très bien. Avec ce film, elle confirme qu'il faudra certainement compter sur elle dans le cinéma français. Comme d'autres, j'ai du mal à croire qu'avec une interprétation à ce point sans faute, il n'y ait eu finalement quasiment aucun prix pour la saluer - notamment à Cannes, où clairement, le film aurait plus mérité un prix d'interprétation qu'un prix pour son scénario. Je ne connaissais pas du tout Luàna Bajrami avant de voir ce film. Elle joue également très bien, mais son rôle est plus modeste, et clairement moins marquant que les personnages de Marianne et Héloïse.

Je regretterais tout de même le fait que je n'ai pas été complètement transportée par ce couple, qui ne m'a pas forcément beaucoup touché. Je n'ai pas eu le sentiment que le film cherchait vraiment à venir créer une émotion ou une empathie par rapport au couple en tant que tel. J'ai trouvé que l'intérêt du film n'était pas forcément ici, mais plutôt dans la façon dont il montre l'évolution de ses personnages et de leurs désirs. Plus qu'une romance, j'ai eu bien plus l'impression qu'on a cherché à montrer le désir féminin et la liberté. En soit, c'est hyper intéressant car c'est rare et on le fait très bien, mais je pense aussi que l'un peu aller avec l'autre. On aurait pu faire un film sur le désir féminin et une romance qui nous touche. Là je n'ai ressenti que l'un des deux aspects, ce qui ne m'a pas complètement transporté dans l'intrigue. Call me by your name (c'était du désir masculin, mais vous comprendrez l'idée) ou Carol ont, à mon sens, réussi à faire une romance qui nous touche, tout en réservant une place de choix aux sentiments et désirs de leurs personnages. J'ai classé ces deux films dans ma liste or, je dois donc logiquement classer celui-ci en dessous.

Afficher en entier
Or

Portrait de la jeune fille en feu est une expérience à part entière. Les scènes silencieuses, la tension dans l'air, les bruits du quotidien ou de la nature prenant souvent le pas jusqu'à ce qu'une musique poignante déchire l'atmosphère. Ces dialogues si bien écrits, la mer en colère et ces histoires de femmes qui s'entremêlent...

Ce film m'a transporté. J'ai été captivée par la complicité de toutes ces femmes qui sont seules ou presque sur scène (les rares hommes, dans les premières et dernières scènes uniquement, n'ont pas de dialogue). C'est la richesse de leur univers qui est porté à l'écran : un univers quotidien marqué par un mariage arrangé, par les difficultés de se faire connaître en temps que femme-artiste ou par le choix de la maternité.

Portrait d'une jeune fille en feu est un film de femmes tout en subtilité qui fait croître en nous des braises, devenant rugissantes lors d'un final marquant.

Afficher en entier
Argent

C'est très intéressant le biais du peintre, de la peintre qui tombe amoureuse de son modèle. Elle observe et apprend à apprécier l'autre en la regardant.

On est très près des corps je trouve, les personnages murmurent à nos oreilles, les plans sont rapprochés sur les visages, on distingue les rides du visage, on peut apprécier les gestes, la ^poésie des postures. Nous sommes le regard du peintre, puisqu'il y a de nombreuses voix off de Marianne.

Les actrices sont excellentes, les décors sont beaux et la relation qui se crée très romantique et douce. C'est un très beau film.

Afficher en entier
Vu aussi

Film que j'attendais avec impatience, mais qui m'a finalement décue.

Afficher en entier
Or

Portrait de la jeune fille en feu est un film qui m'a inspiré. J'ai aimé les voix des actrices, leur jeu, leur beauté ainsi que la rareté des paroles. J'ai trouvé leur amour beau. En fait ce film n'est qu'art et beauté tout en traitant de sujet difficiles tels que le mariage arrangé... J'ai aimé être ensorcelée par cette soundtrack mystique, par ces références à la mythologie et par cette musique saisissante: Storm de Vivaldi.

Afficher en entier
Bronze

Un film troublant. Contemplatif, lent, beau par l'objet. Étrange aussi au mauvais sens du terme, mais plutôt un bon film au final par son côté artistique.

Afficher en entier
Diamant

Magnifique, émouvant. Écrasant.

Afficher en entier
Diamant

Ce film envoie vraiment du feu !

D’abord, le film est très beau, entre les costumes d’époque, l’île qui fait office de décor, les actrices bien sûr, il y a une certaine pureté qui se dégage des plans. On ne nous cache rien au début, avec cette histoire de mariage, ça risque pas forcément de bien finir. Et pourtant, on espère beaucoup, on veut qu’il y ait une histoire d’amour, forcément, c’est tout l’intérêt du film. On a quand même d’autres thèmes, la mort, le suicide, l’avortement, non négligés. Tout se déroule avec une certaine lenteur, sans ennui, qui permet d’apprécier tous les moments de sensualité du film, sans voyeurisme puisqu’on est finalement intégré dans toute cette histoire.

Afficher en entier
Vu aussi

Un beau film dans tous les sens du terme.

Chaque plan est un tableau à lui tout seul, les couleurs, les lumières sont très belles.

Les thème de l'art, de l'esthétique sont omniprésents (la peinture, la musique, la mythologie...) et très bien exploités.

Le film offre également un réflexion sur la condition de la femme à travers ses différents personnages.

Nos deux héroines principales suscitent instantanément une fascination et même si le rythme est assez lent, on se laisse embarquer par cette tranche de vie qui les marquera à jamais.

A voir.

Afficher en entier

Annonce publicitaire

Date de sortie

Portrait de la jeune fille en feu

  • France : 2019-09-18 (Français)

Activité récente

Riminou l'ajoute dans sa cinéthèque or
2021-09-14T19:47:10+02:00
Rowan l'ajoute dans sa cinéthèque or
2021-09-09T17:10:40+02:00
mimi92 le place en liste or
2021-09-08T22:57:41+02:00
Bloop l'ajoute dans sa cinéthèque envies
2021-08-04T03:33:35+02:00
Franca l'ajoute dans sa cinéthèque or
2021-05-31T18:00:35+02:00
Saraj l'ajoute dans sa cinéthèque envies
2021-05-07T14:44:22+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

spectateurs 165
Commentaires 11
répliques 3
Evaluations 47
Note globale 8.18 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode